En transport en commun avec un bébé

10 conseils comment se déplacer en transports en commun avec un bébé

Les trains, le métro et les bus peuvent ressembler à un parcours du combattant quand on a un bébé. Mais ne vous laissez pas intimider – tout est faisable, avec quelques conseils pratiques.

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles vous pouvez avoir besoin d’utiliser les transports en commun avec votre bébé ou votre jeune enfant. Que vous rendiez visite à des parents, partiez en vacances ou retrouviez un ami autour d’un café. Et – soyons honnêtes – utiliser les transports en commun avec un bébé peut être un peu intimidant. Surtout les premières fois.

Voici quelques conseils pour rendre les choses plus confortables (et moins stressantes).

1. Évitez les heures de pointe autant que possible

En évitant le chaos et les navetteurs qui se pressent à vos côtés et à ceux de votre enfant, vous rendrez votre voyage moins mouvementé. Cela vaut pour les matins et les soirs.

2. Planifiez votre trajet en fonction de la routine de votre enfant

Si vous avez un jeune bébé, il peut être intéressant de voyager pendant l’une de ses siestes. Si vous voyagez en voiture, n’oubliez pas que, pour les bébés de moins de quatre semaines, il est conseillé de ne pas les laisser dans leur siège auto pendant plus de 30 minutes. Et pas plus de deux heures d’affilée pour les bébés de tous âges. Pour en savoir plus, consultez notre article Conduire avec votre bébé.

Si votre bébé ne fait pas de siestes pendant la journée ou s’il n’en fait plus, choisissez un moment où il est le plus heureux. Et personne ne le saura mieux que vous.

3. Réservez un siège

S’il s’agit d’un long voyage, il peut être utile de réserver des billets à l’avance. Vous pourrez ainsi choisir la place qui vous convient à vous et à votre bébé. Réserver à l’avance vous permettra également de faire des économies. Vous devrez vérifier les prix des sièges pour enfants et l’âge auquel vous devez les payer auprès de la compagnie ferroviaire avec laquelle vous voyagez.

Les sièges côté fenêtre ou côté couloir sont une question de préférence personnelle. Un siège côté fenêtre peut être idéal pour les bébés plus âgés ou les jeunes enfants, car ils peuvent regarder les moutons, les voitures ou les autres trains qui passent. Un siège côté couloir peut être intéressant si vous devez vous lever et vous coucher souvent avec un enfant actif.

4. Faites vos bagages avec soin

Pensez à l’avance à tout ce dont vous pourriez avoir besoin et faites vos bagages en conséquence. Il peut s’agir de couches, de lingettes, d’en-cas, d’autres en-cas, de boissons, de vêtements de rechange, de livres et de jouets. Un conseil d’autres parents est de placer les éléments essentiels dans des endroits faciles à atteindre, comme vos poches ou le haut de votre sac. Ainsi, vous n’aurez pas à vous bousculer quand vous aurez besoin de quelque chose.

5. Laissez les poussettes géantes à la maison

Essayez une petite poussette de type parapluie pliable, ou mieux encore un porte-bébé. Jetez un coup d’œil aux NCT Nearly New Sales pour voir si vous pouvez faire une bonne affaire.

N’oubliez pas que les bus ne peuvent accueillir que deux poussettes et que les utilisateurs de fauteuils roulants ont la priorité selon la loi. Cela signifie qu’un chauffeur peut vous demander de plier votre poussette avant de monter dans le bus. Ou même ne pas vous laisser monter s’il y a déjà deux poussettes à bord. C’est alors qu’il est utile d’avoir une poussette que vous pouvez plier rapidement et facilement.

6. Sécurité des poussettes

Il est plus sûr de descendre du bus ou du train en reculant, afin de ne pas faire basculer votre bébé ou votre enfant vers l’avant dans sa poussette. Et utilisez toujours votre frein lorsque vous attendez sur les quais de gare ou sur le bord de la route. N’oubliez pas non plus d’attacher votre bébé ou votre enfant en toute sécurité.

7. Vérifiez à l’avance la situation des escaliers

Les stations de métro et les gares ont tendance à comporter de nombreuses marches. Mais vous pouvez vérifier l’existence d’un accès sans marches avant de voyager afin de mieux planifier votre trajet. Vous pouvez aussi demander à quelqu’un de vous aider à porter votre poussette dans les escaliers.

8. Où s’asseoir… au calme, s’il vous plaît

Il est peut-être préférable d’éviter le wagon ou la zone tranquille dans les trains. Les autres passagers qui ont choisi de voyager tranquillement ne seront peut-être pas très accueillants si vous amenez un bébé bruyant ou un bambin bavard… De nombreux parents s’assoient près des toilettes où il y a souvent plus d’espace et des sièges rabattables pour accueillir les poussettes.

9. Prévoyez à l’avance de changer et de nourrir votre bébé

Certains trains disposent d’installations pour changer les bébés, mais leur propreté est très variable. Consultez l’application NCT Baby Change pour connaître les lieux où l’on peut changer les bébés.

Si vous avez l’intention d’allaiter, portez ce qui vous semble confortable pour le faire. Et n’oubliez pas que vous avez absolument le droit d’allaiter dans les lieux publics, y compris dans les transports en commun, comme les bus et les trains.

Si vous utilisez du lait maternisé, il peut être judicieux d’en emporter un peu plus au cas où vous seriez retardée ou si votre train ou votre bus était annulé. Certaines marques vendent des cartons prêts à l’emploi qui peuvent être utiles lorsque vous êtes en déplacement (Baby Can Travel, 2018). En savoir plus sur la préparation d’une alimentation au lait maternisé en toute sécurité.

10. Et surtout, profitez-en

Votre tout-petit est susceptible de penser qu’un trajet en train est brillamment amusant et votre bébé recevra toutes sortes de stimulations du paysage qui défile. Et pour vous, cela signifie que vous êtes, avec un peu de chance, en route vers un endroit amusant. Alors, profitez du voyage.

Source : https://www.nct.org.uk/baby-toddler/getting-out-about-your-baby/outdoor-play/travelling-baby-public-transport-10-tips

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité